Terre d’Histoire du Poitou n°11 : Abel Ravion (1889-1915)

19 décembre 2014

 

Abel Ravion

Abel Ravion

Abel Ravion

Le 11 novembre dernier, le Président de la République a inauguré le Mémorial International de Notre-Dame de Lorette dans le Pas-de-Calais. Cet anneau unique accueille le nom de tous ceux morts dans ce secteur au cours de la Première Guerre mondiale quelle que soit leur nationalité.  Parmi les 600.000 noms figure celui d’Abel, Marie, Robert, Ravion.

Abel Ravion est né à Monts-sur-Guesnes le 23 octobre 1889. Ses parents sont Abel Justin Ravion (1861-1920) et Marie-Adélaïde Auguenot (1862-1913). Son père est boulanger. Il le devient également. Il habite rue des Halles et est toujours célibataire quand la guerre éclate.
Abel est mobilisé dès le 3 août 1914. Il est trompette au 20ème régiment d’artillerie et participe aux combats en Moselle, sur la Marne en septembre 1914, à Ypres, en Flandre puis en Artois au printemps 1915. Il décède le 9 mai 1915 à Mazingarbe, dans le Pas-de-Calais, des « suites d’une plaie de la région lombaire par éclat d’obus ».
Pourtant, le 17 mai 1915, une lettre est adressée au Maire de Monts-sur-Guesnes pour lui demander d’informer ses parents qu’Abel a été évacué vers un hôpital suite à ses blessures. Trois jours plus tard, le 20 mai, une seconde lettre fait part de son décès dès le 9 mai.

Avis de décès (9 mai 1915)
Avis de décès (9 mai 1915)
Avis d'évacuation (9 mai 1915)

Avis d’évacuation (9 mai 1915)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre du père d'Abel Ravion demandant une aide

Lettre du père d’Abel Ravion demandant une aide

 

Abel Ravion avait une sœur, Andrée, qui sera épicière place des Halles. Elle est la mère d’André Hubert et la grand-mère de Michel Hubert, deux anciens élus de Monts-sur-Guesnes qui ont tenu le même commerce.

Les Halles_Monts-sur-Guesnes

 

L’épicerie Hubert dans les années 1930 (face aux Halles)Epicerie Hubert

De gauche à droite :
– André Hubert (1909-1965), Conseiller Municipal d’octobre 1947 à avril 1953 puis de janvier 1957 à mars 1965 (soit 14 ans de mandat).
– Jacqueline Hubert (1912-1996), sa sœur
– Andrée Marie Ravion épouse Hubert (1887-1965), leur mère et sœur d’Abel Ravion.

Le fils d’André Hubert, Michel, à été Conseiller Municipal de Monts-sur-Guesnes de 1971 à 1977 et est, depuis 2008, Conseiller Municipal de Basses.

 

Lettre d’informations / Newsletter
Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…
info
Téléchargements

Journal cantonal 2018

 

@brunobelin