Terre d’Histoire du Poitou n°40 : Le village aux 3 mairies

Vendredi 8 janvier 2016

Terre d’Histoire du Poitou n°40

3 rue Porte Saint-Vincent : à droite, la Mairie en 1842.

3 rue Porte Saint-Vincent : à droite, la Mairie en 1842.

Le village aux 3 mairies

La première mairie de Monts-sur-Guesnes remonte à 1842. Elle se situe au 3 rue Porte Saint-Vincent. Son premier « locataire » est Jean-Baptiste Sertier (père), né en 1779 et Maire de 1832 à son décès en 1846.

 

Auparavant, le domicile du maire faisait office de mairie. Ce fut le cas avec Bourgville, propriété de la famille Gravier-Bernier dont sont issus tous les maires de 1796 à 1832 à l’exception de Jean Bérenger (1754-1816), maire durant quelques semaines en 1815 entre les « Cent jours » et la Restauration. Cette mairie restera en service jusqu’en 1980. La salle du conseil et le bureau du Maire étaient au 1er étage. Une horloge, toujours en place, est installée en 1928. Derrière le bâtiment, une partie abrite le matériel des pompiers, puis, plus tard, le corbillard municipal.

"Brouville"

« Brouville »

L'horloge en 1928

L’horloge en 1928

 

La gendarmerie.

La gendarmerie.

En 1980, la mairie change de rue. Elle prend ses quartiers dans une belle bâtisse du XIXème au 9 rue Porte Pelletier à la suite de la construction d’une nouvelle gendarmerie entre 1979 et 1980 qui libère ainsi cette grande propriété. La salle du conseil (et des mariages) est sur la gauche en haut de l’escalier principal au centre de la cour. L’accès au secrétariat se fait par un escalier secondaire sur la partie sud du bâtiment. Le (petit) bureau du Maire se situe entre les deux. Un bureau réservé à l’assistante sociale et une salle du cadastre sont au même niveau, côté jardin. Les étages sont aménagés alors en logements. Le club des aînés ruraux, le « club des épis d’or », créé en 1978, utilise chaque semaine une salle d’une partie annexe sur la gauche de la cour. Les ateliers des agents techniques communaux sont sur la droite en entrant dans cette cour. Cette mairie ne connaîtra que deux maires : Rémy Moinard (jusqu’en mars 1989) et Chantal Hartl (à partir de mars 1989).

 

Les travaux de restauration du château offrent l’opportunité d’installer les bureaux de la mairie à l’automne 2000 dans l’aile Sud de ce bâti datant du XVe siècle. Les deux premiers niveaux sont alors en service. Cette troisième mairie est inaugurée en novembre 2000 par René Monory, Président du Conseil Général, Président de la communauté de communes et ancien Président du Sénat. Une petite fille âgée de huit ans, Mathilde Belin, porte, ce jour-là, le cousin sur lequel sont posés les ciseaux utilisés par le Président Monory. Cette inauguration est l’occasion de manifester pour quelques opposants au Naturascope, projet de parc de la nature porté alors par le Président Monory qui devait être créé sur la commune en forêt de Scévolles.
Monts sur Guesnes 2

Lettre d’informations / Newsletter
Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…
info
Téléchargements

Journal cantonal 2018

 

@brunobelin