Terre d’Histoire du Poitou n°16 : Pierre André Ambroise (de) Salles (1781-1862)

Vendredi 30 janvier 2015


Pierre André Ambroise (de) Salles (1781-1862)

Acte de mariage de Jean Montault-Grillaud et Marie-Thérèse Malvina Gravier

Acte de mariage de Jean Montault-Grillaud et Marie-Thérèse Malvina Gravier

Parmi les nombreuses signatures figurant sur l’acte de mariage de Jean Montault-Grillaud (1798-1857) et Marie Thérèse Malvina Gravier (1804-1879) le 28 mai 1827 figure celle de Pierre André Ambroise de Salles (lire Terre d’Histoire N°15 du 23 janvier).
Sur cet acte de mariage de 1827, la signature est « complète »: DE SALLES. Le « de », dont l’initiale apparaît encore sur la cheminée de sa maison au bout de l’allée de Bourgville, disparaît sur son testament de 1854 et sur son acte de décès, huit ans plus tard. Les aléas des changements de régime au cours de la première moitié du XIXe siècle y sont sans doute pour beaucoup…

Pierre André Ambroise (de) Salles est né à Paris le 20 août 1781.
Son grand-père maternel, Jacques-Philippe Watterbled, est le beau-père de Jean-Pierre Gravier (1737-1794), ancien WESTPHALIE2_2secrétaire du Roi Louis XVI et propriétaire du château de Monts-sur-Guesnes. Il fait ainsi partie, par le mariage en 1771 entre Jean-Pierre Gravier et Marie-Anne Watterbled (1750-1787), de la puissante famille locale, les Bernier-Gravier.
Parmi ses cousins germains on retrouve notamment l’influent Balthazar-Jacques Gravier (1780-1860), franc-maçon, époux de Louise Adelaïde Bernier (1782-1864) et Maire de Monts-sur-Guesnes de 1813 à 1815 puis Juge de paix du canton.

Pierre André Ambroise (de) Salles est, sous l’Empire (1804-1815), « Secrétaire du commandant de Sa majesté le Roi de Westphalie Jérome Napoléon » et Chevalier de l’Ordre Royal de la couronne de Westphalie. Il fait ainsi partie des « premiers cercles ».

La Sallière, allée Bourville à Monts-sur-Guesnes

La Sallière, allée Bourville à Monts-sur-Guesnes

L'Orangerie, La Sallière

L’Orangerie, La Sallière

A la chute de Napoléon 1er, il trouve refuge auprès des siens à Monts-sur-Guesnes et fait construire, en 1818, une belle demeure à laquelle il donne le nom de « La Sallière » pour rappeler celui de son propriétaire.
La maison est bâtie sur le jardin d’une des maisons existantes de Bourgville où habite le couple Gravier-Bernier.
Une orangerie est construite au fond de la propriété.

Célibataire et sans enfant, Il décide de faire don de cette belle maison par son testament en date du « lundi 18 décembre 1854 », ainsi que tous ses biens, à Jean-Baptiste-Edouard Lesage (1805-1869), son filleul, fils de sa cousine germaine Marie-Jeanne-Sophie Gravier (1772-1832) et donc neveu de Balthazar-Jacques Gravier.

Jean-Baptiste Edouard LESAGE

Jean-Baptiste Edouard LESAGE

Jean-Baptiste-Edouard Lesage est alors Maire de Monts-sur-Guesnes, Conseiller Général (de 1852 à 1861) et demeure à l’Ormeau Creux, à l’entrée de

Monts-sur-Guesnes en venant de Loudun.
Pierre-André-Ambroise (de) Salles décède « en son domicile » de « La Sallière » à Monts-sur-Guesnes le 14 janvier 1862 à l’âge de 80 ans. Un peu plus tard, La Sallière, deviendra la maison du Docteur Louis Ernest Rolland (1883-1919) que nous évoquerons prochainement. Elle est acquise en 1959 par la Général Boisseau et propriété de sa famille depuis cette année-là.

Merci à M. Boisseau et M. et Mme Fouquenet.

Sépulture de Pierre André Ambroise DESALLES au cimetière Saint Vincent

Sépulture de Pierre André Ambroise DESALLES au cimetière Saint Vincent

Testament De Sales

Testament De Sales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d’informations / Newsletter
Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…
info
Téléchargements

Journal cantonal 2018

 

@brunobelin