Pour visualiser correctement ce message, affichez la version en ligne

 

Retour sur cette semaine du 26 au 31 octobre

Mardi 27 : première intervention à la tribune du Sénat pour présenter l’avis de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable sur le projet de loi relatif à l’usage des néonicotinoïdes (revoir la vidéo)

Mercredi 28 : jour d’après ! La loi écrase mon mandat de Président du Conseil départemental de la Vienne en raison du non cumul des mandats. Je reste Conseiller départemental (Lire le bilan que je fais des 5 ans et 7 mois d’activités à la tête du Département)

Jeudi 28 : Confinement Acte 2.
Favorable au confinement faute de mieux.
Mais quelle impréparation !
À l’image de la pénurie de vaccins contre la grippe que l’on connaît depuis plusieurs jours alors que nous sommes dans la période optimale pour se faire vacciner.
On met à genoux tout un pays et son économie car nos hôpitaux sont dans l’impossibilité de faire face à une affluence de patients en réanimation alors que l’on sait depuis mi-juillet que cette deuxième vague va arriver inévitablement !
La responsabilité incombe aux politiques et à eux seuls.
Je pense à tous les professionnels de santé mobilisés depuis des mois. Ils sont l’honneur de notre pays.
Les responsables politiques au niveau national ont trop vécu avec la certitude que notre système de santé était le meilleur sans se soucier que notre population vieillit.
Pas assez de formation de médecins et de professionnels de santé.
La facture est salée, tout le monde paye y compris nos ainés et notre jeunesse que l’on sacrifie.
4e question écrite déposée en 4 semaines au Sénat pour dénoncer la rupture d’égalité de traitement en défaveur des commerces déclarés « non essentiels » dans le cadre du confinement. Inadmissible !

Vendredi 30 : réunion d’un comité exécutif de crise au Conseil départemental de la Vienne. Certains élus sont là. D’autres en visioconférence. Le Conseil départemental assurera toutes ses responsabilités notamment en matière de solidarités et de collèges.
Nous serons également très attentifs à la poursuite des chantiers en cours (collèges, routes, Arena, Historial...) pour permettre aux entreprises du BTP de continuer à travailler.
Le plan départemental de relance voté le 3 juillet a plus que jamais toute sa raison d’être pour envisager un redressement de l’économie dès le premier trimestre 2021.

Samedi 31 : je suis à Poitiers aux côtés d’une vingtaine de maires devant la Préfecture pour protester contre le traitement inéquitable dont le commerce de proximité est victime face aux grands centres commerciaux, aux enseignes et aux plateformes en ligne.
Il faut réouvrir les salons de coiffure, les librairies, les marchands de chaussures, les cordonneries de quartier...
Tous ces professionnels sont en capacité de recevoir leurs clients en veillant au protocole sanitaire qu’ils respectent déjà depuis le premier déconfinement !
L’avenir de 200 000 commerces est en jeu !

Gardons confiance. Soyons solidaires. Prenez soin de vous.

C’est dit !

 

Médias

«Les librairies sont des commerces de première nécessité!»: l’appel de 68 sénateurs
(29 octobre 2020 - Le Figaro)

RN 147 : le sénateur Belin interpelle le ministre Djebbari
(29 octobre 2020 - La Nouvelle République)

Polémique autour de la grippe saisonnière à Lyon : où sont passés les vaccins ?
(28 octobre 2020 - Ma Santé)

Transports : la modernisation de la RN 147 Poitiers-Limoges toujours au point mort ?
(27 octobre 2020 - France Bleu)

Double rénovation sur la commune
(27 octobre 2020 - La Nouvelle République)

Vienne: l'Arena Futuroscope, un balcon sur le futur!
(27 octobre 2020 - La Nouvelle République)

Coup d’envoi des travaux pour l’Historial
(27 octobre 2020 - Info Eco)

L'avenir c'est maintenant
(27 octobre 2020 - Le Courrier Français)

Agenda public

Lundi 2 novembre :
10h45 : Poitiers, Collège Rabelais : Hommage à Samuel PATY, en présence de Bénédicte ROBERT, Rectrice de l’Académie de Poitiers
14h00 : Poitiers, Hôtel du Département : Entretien avec Benoît BIRSKI, Sous-Préfet de Montmorillon

Mardi 3 novembre :
11h00 : Paris, Sénat : Réunion de groupe Les Républicains
15h00 : Paris, Sénat : Audition commune avec la commission des affaires économiques de Philippe VARIN, Président du conseil d’administration, et Bertrand CAMUS, Directeur Général du Groupe Suez
15h15 : Paris, Sénat : Visioconférence avec la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France
16h00 : Paris, Sénat : Visioconférence avec l'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine
17h30 : Paris, Sénat : Audition d’Annick GIRARDIN, Ministre de la Mer, sur le Projet Loi de Finances 2021
Soirée : Paris, Sénat : Séance publique

Mercredi 4 novembre :
08h30 : Paris, Sénat : Rendez-vous avec Jean-François LONGEOT, Président de la Commission Aménagement du Territoire et du Développement Durable et Sénateur du Doubs
09h30 : Paris, Sénat : Commission Aménagement du Territoire et du Développement Durable
15h00 : Paris, Sénat : Questions d’Actualité au Gouvernement
18h00 : Paris, Sénat : Audition commune avec la commission des affaires économiques de M. Jean-Pierre CLAMADIEU, président du conseil d’administration d’Engie
Soirée : Paris, Sénat : Séance publique

Jeudi 5 novembre :
09h00 : Paris, Sénat : Audition de Élisabeth MORENO, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances
15h30 : Paris, Sénat : Audition de Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et de M. Joël GIRAUD, secrétaire d’État chargé de la ruralité, sur le Projet Loi de Finances 2021
17h30 : Paris, Sénat : Audition de Jean-Baptiste DJEBBARI, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des transports, sur le Projet Loi de Finances 2021

Vendredi 6 novembre :
Toute la journée : Monts-sur-Guesnes : Pharmacie

Samedi 7 novembre :
08h30 : Monts-sur-Guesnes : Permanence

 

Timeline Twitter

En images

 



À Poitiers ce samedi après-midi avec de nombreux maires pour faire entendre la voix des commerces de proximité si utiles à la vie des quartiers et des villages. NON à la rupture d’égalité en défaveur des commerces obligés de fermer face aux grands centres commerciaux bondés !

Mentions légales - Contact - Se désinscrire

 

 

 

 

 

Reésaux sociaux