La ruralité veut vivre !

012Bruno Belin, Président de la Communauté de communes du Pays Loudunais, s’insurge contre la désertion de l’Etat une fois encore face à ses obligations de service au public après l’annonce de la fermeture de la gendarmerie de Moncontour et de la trésorerie de Saint-Jean-de-Sauves.

Tout aussi grave, il regrette la disparité inacceptable des moyens donnés par l’Etat aux communes rurales : l’Etat verse 64 euros par habitant des campagnes contre 128 euros par habitant des villes.

Demain, avec le nouveau mode de scrutin départemental voulu par le gouvernement, la représentation des territoires ruraux sera divisée par deux, voire trois. Ce mode de scrutin constituera une rupture totale avec l’idée d’une représentation équilibrée des populations vivant sur les territoires. L’Etat, ennemi des campagnes ?

La ruralité veut vivre !

Lettre d’informations / Newsletter
Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…
info
Téléchargements

Journal cantonal 2019

 

@brunobelin