Futuroscope : 30 bougies pour une idée génie

Impossible. Impensable. Improbable. Infaisable. Combien de qualificatifs pessimistes a dû affronter en son temps René MONORY lorsqu’il eut l’idée de fonder le Futuroscope…dans un champ de patates à Chasseneuil du Poitou.

30 ans plus tard, nous célébrons l’œuvre d’un visionnaire. Plus d’un français sur deux s’est déjà rendu au Parc, c’est dire si le succès n’est pas qu’un slogan, il est une réalité.

Implanter ce site en milieu rural, qui plus est dans un département qui ne compte ni littoral, ni montagne, ni métropole pouvant capter naturellement un public, c’était un pari très risqué, mais digne d’une audace aussi déconcertante que gagnante !

Depuis, la Vienne est aussi devenue « le Pays du Futuroscope ». On identifie notre territoire grâce à cet édifice. Le Parc a dépassé les frontières du Poitou, transcendé l’Ouest du pays et fait désormais régulièrement l’objet du décorum des panneaux publicitaires du métro parisien.

Le Futuroscope est un condensé de divertissements et de technologies. Nombreuses sont les attractions qui ont fait sa réputation : danse avec les robots, Arthur et les minimoys, ou encore le dernier né : l’extraordinaire voyage, reprenant l’esprit du célèbre roman Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne.

René Monory a ainsi ouvert la voie à une économie touristique qui tourne à plein régime dans une terre qui ne comptait pas cette filière dans son ADN. La greffe a parfaitement pris. De nombreuses autres réalisations se sont ajoutées au fur et à mesure des années, comme le récent Center Parcs aux Trois moutiers. Une nouvelle réussite, tremplin pour le Nord Vienne et qui n’est que le point de départ pour d’autres projets comme le futur Historial du Poitou à Monts-sur-Guesnes.

Le Futuroscope est donc un site à la fois innovant et en perpétuelle mutation. En sus du Parc, beaucoup d’entreprises ont choisi de s’implanter dans cette zone qui bénéficie de fait d’une véritable dynamique pour l’économie départementale, pourvoyeuse d’emplois. C’est une vitrine qui permet d’allier visibilité et rayonnement. Un étendard.

D’autres projets seront adossés au Futuroscope dans les années à venir. Comme l’ « Arena » que nous souhaitons voir sortir de terre d’ici à 2021. L’objectif est de construire une salle de spectacles destinée aux grands évènements culturels et sportifs. Il y a un potentiel énorme car l’ex Poitou-Charentes ne compte pas de structure équivalente. De surcroît, avec la LGV positionnant Poitiers à 1h15 de Paris, les perspectives sont plus que prometteuses.

Rendons hommage à un grand Homme, un humaniste et un pionnier, René Monory. Puisons dans son génie, l’énergie pour être à la hauteur des 30 années à venir.

Lettre d’informations / Newsletter
Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…
info
Téléchargements

Journal cantonal 2018

 

@brunobelin