Sans elles, rien ne serait possible

Le 8 mars prochain aura lieu comme chaque année depuis 40 ans la Journée internationale des femmes. Une occasion unique pour mettre en valeur les talents, les actions, les profils de toutes celles sans qui aujourd’hui rien ne serait possible. Plus

Une remise en cause totale de la politique de santé publique

« Des propos inadmissibles de la part d’un suppléant d’une élue de la République ! » Bruno Belin, Président du Département, a réagi très vivement suite à l’intervention de Pierre Lantier, Conseiller Municipal de Loudun et suppléant de Véronique Massonneau à l’occasion des vœux de la Communauté de Communes du Pays Loudunais le 11 janvier à Basses. Plus

Lettre au Premier Ministre

J’ai souhaité appeler l’attention du Premier Ministre et celle des membres de son gouvernement sur la situation extrêmement délicate que vivent actuellement les agriculteurs, liée aux récoltes catastrophiques de l’été, constatées dans de nombreux départements, particulièrement dans la Vienne.

Lire la suite : Lettre au Premier Ministre_29 08 16

Ouverture du Village d’enfants de Monts-sur-Guesnes

village2Ce lundi 8 août 2016 est une journée particulière pour 48 enfants qui découvrent aujourd’hui le lieu où ils vont vivre, pour certains, plusieurs années.

Quatre ans et demi se sont donc écoulés entre le premier soir de février 2012 où j’ai imaginé ce projet et son ouverture effective ce matin.

C’est évidemment un grand bonheur de voir la concrétisation d’un tel projet porté par la volonté du Conseil Général (aujourd’hui Départemental) dans le cadre de son schéma de la protection de l’enfance et pour lequel l’équipe municipale s’est mobilisée sans relâche.

Plus

L’Historial est en marche

Samedi dernier, l’ensemble des acteurs et fondateurs de l’Historial du Poitou se sont retrouvés à Monts-sur-Guesnes à l’occasion de la présentation des grands axes de ce projet qui mêle à la fois parcours historique, animation culturelle, valorisation du patrimoine, outils pédagogiques et attractivité des territoires. Plus

Disparition de Madame MONORY

Madame Suzanne MONORY s’est éteinte à 95 ans dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile, à Loudun.

Je tiens à rendre hommage au nom du Département de la Vienne à une femme de grande qualité, discrète et toujours aux côtés de son mari, le Président René MONORY. Plus

« Donnons de l’importance aux bâtisseurs plutôt qu’aux détracteurs »

Aéroport de Poitiers-Biard, Institut Robuchon, Historial du Poitou, data center, Roc aux Sorciers, Hôtel à St Savin… Quel est le point commun de tous ces sujets ? Ce sont tous des projets en cours dans la Vienne, portés par des structures privées avec le soutien de la sphère publique, en création ou à développer. Plus

Le Maire pour la suppression progressive du statut de la fonction publique territoriale

PARIS, 27 avril 2016 (AFP)

blm2

Bruno Le Maire (Les Républicains), candidat à la primaire pour 2017, s’est prononcé mercredi lors d’une conférence de presse à Paris pour la suppression progressive du statut de la fonction publique territoriale et pour la fusion des assemblées des conseils départementaux et régionaux.

L’ancien ministre a prôné « stabilité » et « cohérence » dans l’organisation des collectivités territoriales, dont il souhaiterait, s’il était « élu président de la République en 2017 », « alléger et redéfinir les compétences ».

« Je ne suis pas favorable à un nouveau big bang territorial », a prévenu M. Le Maire, qui était entouré d’une douzaine de présidents de conseils généraux. Pas question donc de « revenir au découpage régional ou de supprimer les départements ».

Il y aura « fusion des assemblées délibérantes des conseils régionaux et départementaux », accompagnée de « la suppression des conseillers régionaux élus au scrutin de liste ». Dans les cantons, les conseillers seront élus par binômes paritaires, les conseillers régionaux étant élus parmi les conseillers départementaux. Conséquences: « 1.800 élus de moins, 25 millions d’euros d’économies », a calculé le député.

« On garde les départements et les régions » mais « on clarifie leurs compétences ». « Qui fait quoi », résume-t-il.

A la commune, qui seule conserverait une clause de compétence générale, reviendraient les services de « proximité ».

Les départements seraient chargés de gérer les « solidarités sociales et territoriales » (politique d’aménagement du territoire, accès au très haut débit), avec guichet unique des aides sociales dont le montant resterait toutefois fixé au niveau national.

Les régions seront en charge du développement économique, des infrastructures, de l’éducation et la formation (notamment « liberté totale de revenir ou non sur les rythmes scolaires »), du pilotage des grands projets d’investissement.

M. Le Maire souhaite également « la suppression progressive du statut de la fonction publique territoriale. Les agents territoriaux (1,8 million actuellement) partant à la retraite seraient remplacés par des personnes recrutées en CDD/CDI.

Les anciens agents conserveraient leur statut avec un droit d’option et les collectivités seraient libres de la gestion de leur personnel (niveau de salaire, durée des contrats, recrutement).

« J’assume la rupture que cela représente », « au nom de l’intérêt général, la fonction publique doit être réservé à ceux qui ont besoin d’un certaine indépendance » (police, justice…), a expliqué M. Le Maire.

L’organisation territoriale « plus souple et plus cohérente » qu’il prône permettrait à l’Etat de se consacrer à ses fonctions purement régaliennes.

 

 

 

Lettre d’informations / Newsletter

Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…

info

Téléchargements

Journal cantonal 2018

 

@brunobelin