Il faut soutenir nos agriculteurs.

Une fois encore, le monde agricole est en proie à de vives inquiétudes face à des décisions du Gouvernement qui seraient un énorme coup dur pour leur avenir.

Les négociations en cours entre l’Union Européenne et les quatre pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) permettraient l’introduction d’une centaine de milliers de tonnes de viande bovine sur le marché français. Cela entraînerait une concurrence déloyale profondément préjudiciable à nos agriculteurs.

Dans le même temps, la nouvelle carte des zones défavorisées risque de mettre en péril un grand nombre d’exploitations du Poitou, en particulier en Deux-Sèvres.

A la veille de recevoir un millier de jeunes agriculteurs à l’Elysée, le Président de la République doit impérativement prendre en compte les attentes de la profession. Il en va de l’avenir de notre ruralité et de la puissance économique qu’ils représentent en exerçant un des plus beaux métiers : nourrir le monde.

Ce sera le message que je porterai lors de mon déplacement au Salon de l’Agriculture le vendredi 2 mars prochain aux côtés de mes collègues, de Dominique Marchand, Président de la Chambre d’Agriculture et de mon homologue des Deux-Sèvres, Gilbert Favreau.

 

Bruno Belin : « je suis très en colère »

« Je ne peux accepter une telle décision sur un sujet aussi important que l’aménagement de la RN147 ». Bruno Belin, Président du Département de la Vienne est particulièrement choqué par cette annonce du Préfet de la Région Nouvelle Aquitaine à l’occasion de sa première visite dans le département. Il tient notamment à rappeler l’unanimité sur le sujet des élus concernés lors de la rencontre le 5 juillet dernier à l’Hôtel du Département. « L’axe 147-149 reste une priorité absolue pour le développement Est-Ouest de la France ».

« Comment le Préfet peut-il balayer d’un revers de la main une volonté affichée haut et fort par les élus des Départements concernés, sans aucune concertation préalable ? Il s’agit d’une regrettable erreur, en particulier dans la séquence que nous abordons de fusion des trois ex-Contrats de Plan Etat Région ».

Cette décision unilatérale est d’autant plus incompréhensible qu’elle vient immédiatement après la décision du Gouvernement de réduire la vitesse à 80 km/h pour la sécurité des routes en France.

« J’invite le Préfet Lallement à faire le trajet Poitiers-Limoges avec moi pour attester de l’urgence de l’aménagement de la RN147 à 2 fois 2 voies. »

 

Une Vienne qui avance et qui gagne

Les bonnes nouvelles sont toujours agréables à recevoir… Et les deux que vient de connaître la Vienne sont très encourageantes.

Tout d’abord, notre population augmente de 0,4 % selon le dernier recensement de l’Insee entre 2010 et 2015, ce qui place notre département parmi les meilleurs de la Nouvelle Aquitaine. Ensuite, les derniers chiffres de l’emploi dans la Vienne sont également très encourageants. Une baisse de 3,2% du nombre de personnes sans emploi sur un an (soit – 580) à comparer avec son augmentation de 0,3% sur la même période pour l’ensemble de la région Nouvelle Aquitaine.

Ajoutons à cela la forte dynamique du secteur de l’aéronautique, en particulier dans le Châtelleraudais, la reprise de l’activité dans le bâtiment, une attractivité touristique toujours au firmament avec des chiffres records pour le Futuroscope… la Vienne de 2017 conserve ce côté atypique que lui a insufflé René Monory il y a 30 ans déjà.

Dans ce contexte, le Département, acteur de la proximité, prend toute sa part au développement de la Vienne : en appliquant depuis deux ans un programme ambitieux de 14 priorités pour « construire la Vienne de 2025 » et en décidant des projets majeurs pour l’avenir du département comme la construction de l’Arena Futuroscope, un 35ème collège et deux nouvelles casernes de pompiers à Poitiers.

Tous ces projets, je veux les partager avec mes collègues du Conseil Départemental, les élus des 277 communes de la Vienne mais aussi avec les 434 887 habitants que compte notre département.

Je souhaite à chacun d’eux que tous nos projets les aident dans leur vie au quotidien. Que chaque jour soit meilleur que la veille, à tous les âges, dans toutes les conditions. Je mettrai à leur service toutes les dimensions de la solidarité qui caractérise notre collectivité.

Je continuerai à aller à leur rencontre dans chaque ville, chaque village, pour les entendre… Pour une Vienne qui avance et qui gagne !

Intervention au Conseil de l’Europe

Intervention de Bruno BELIN, Président du Département de la Vienne

Au nom de l’Assemblée des Départements de France

Conseil de l’Europe – Strasbourg – 18 octobre 2017

 

Dans son livre « Pour l’Europe », Robert Schuman écrivait : « Nous nous sentons solidaires les uns des autres dans la préservation de la paix, dans la défense contre l’agression, dans la lutte contre la misère, dans le respect des traités, dans la sauvegarde de la justice et de la dignité humaine. »

Que ces quelques lignes sonnent juste aujourd’hui, dans la période que nous traversons.

Plus

Solidarité face à la barbarie

Une fois encore, je condamne fermement les actes ignobles perpétués hier en Espagne, à Barcelone et à Cambrils, et qui ont fait encore de bien trop nombreuses victimes.

La démocratie et la liberté ne cèderont jamais à la menace terroriste. Nous resterons unis et solidaires face à la barbarie.

Je demande à mettre les drapeaux de l’Hôtel du Département en berne pour rendre hommage aux victimes. J’ai une pensée toute particulière pour les familles françaises touchées par cette folie terroriste.

Libérer les énergies… pas à n’importe quel prix !

A l’occasion de la Conférence des Territoires réunie hier au Sénat, le  Président de la République a fait des annonces.

De nombreuses mesures vont dans le sens de ce que la majorité départementale a proposé dès avril 2015, composant ainsi le ciment des « 13 priorités du Département de la Vienne » et des Etats Généraux de la Ruralité. Plus

Ensemble, sauvons l’hôpital de Loudun !

La seule issue possible est celle qui confirmera le maintien du service des urgences de l’hôpital de Loudun. On ne négocie pas avec la santé. Cependant depuis plusieurs semaines, le débat s’envenime autour de ce sujet essentiel tant pour le territoire que pour les habitants. L’Etat doit prendre toute sa responsabilité en garantissant à chacune et à chacun un égal accès aux soins. Plus

Futuroscope : 30 bougies pour une idée génie

Impossible. Impensable. Improbable. Infaisable. Combien de qualificatifs pessimistes a dû affronter en son temps René MONORY lorsqu’il eut l’idée de fonder le Futuroscope…dans un champ de patates à Chasseneuil du Poitou. Plus

Sans elles, rien ne serait possible

Le 8 mars prochain aura lieu comme chaque année depuis 40 ans la Journée internationale des femmes. Une occasion unique pour mettre en valeur les talents, les actions, les profils de toutes celles sans qui aujourd’hui rien ne serait possible. Plus

1 2 3 8

Lettre d’informations / Newsletter

Réseaux

Retrouvez Bruno BELIN sur les réseaux sociaux :

Facebook   Twitter   Instragram  

Chaîne vidéo

Chaîne vidéo Youtube

Info…

info

Téléchargements

Journal cantonal 2018

 

@brunobelin